Glossaire franchise

La création d’entreprise par la franchise

La création d’entreprise et le chemin vers l’indépendance qui en résulte ne sont jamais chose facile.  C’est pourquoi en cas de créations en franchise comme en cas de créations d’entreprise, il faut vérifier avec soin tous les facteurs importants.

La création d’entreprise est aussi une question d’aptitude personnelle

Au début, la question se pose souvent de l’aptitude personnelle. Est-ce qu’on est conscient de l’étendue des tâches et responsabilités qui incombent au créateur d’entreprise voire entrepreneur? Est-on assez motivé pour surmonter les périodes de vaches maigres qui peuvent survenir lors d’une création d’entreprise ? Pour devenir indépendant, est-on prêt à investir plus de temps de travail qu’en tant qu’employé ? Est-on capable de résister à la pression exercée par la concurrence du marché libre ?  Est-on prêt à accepter certaines restrictions au niveau de la vie privée ?

Pour une création d’entreprise, il ne faut pas non plus oublier la question de ses propres aptitudes et de son propre savoir faire. Possède-t-on par exemple, assez de connaissances commerciales pour mener à bien une création d’entreprise ? Est-ce que d’autres expertises ou connaissances du secteur sont éventuellement indispensables pour la création d’entreprise ?

Bien entendu, toutes les questions n’ont pas la même importance pour chaque création d’entreprise. Et bien entendu, certaines lacunes peuvent être comblées, notamment dans le cas de la création en franchise,  grâce aux services du franchiseur ou autres experts. Toutefois, chaque création d’entreprise devrait être rigoureusement remise en question.

Une multitude d’offres pour les créateurs d’entreprise

Les créateurs d’entreprise trouvent, à cet effet, beaucoup d’informations souvent gratuites sur internet. Il existe, en outre, de nombreuses offres de conseils parfois gratuits pour les créations d’entreprise, par exemple dans des institutions communales, régionales et nationales, à la chambre de commerce, concours de start up, fédérations ou autres initiatives pour la création d’entreprise. Dans le secteur de la franchise, il existe, de plus, des conseillers en franchise tels, par exemple, la DFS (« Deutsche Franchising Service »), Initiat ou Syncon. En outre, les franchiseurs sérieux interrogent de façon détaillée chaque candidat à la création d’entreprise et refusent le projet de création d’entreprise dans le cas où le candidat n’est pas approprié.

Les conseillers en création d’entreprise ne sont pas seulement d’une aide précieuse pour des questions d’aptitude. Leur soutien peut aussi s’avérer utile au niveau financier : en effet, seuls les experts ont souvent connaissance des subventions mises à la disposition de bon nombre de créateurs d’entreprise. Cela est aussi valable dans le cas de créations en franchise.

Chaque création d’entreprise via la franchise s’accompagne de la signature d’un contrat de franchise. C’est pourquoi les créateurs en franchise devraient se faire conseiller au niveau juridique par des experts. Avant de signer un contrat  important -  aussi un contrat de franchise – celui-ci devrait être examiné et évalué de façon détaillée par des experts.

Pour la création d’entreprise, il faut toujours se renseigner auparavant !

Aussi après la création d’entreprise, les entrepreneurs indépendants rencontrent toujours de nouveaux obstacles et de nouvelles questions pour lesquelles ils doivent trouver des solutions. L’entrepreneur qui s’est bien renseigné avant et pendant la création de son entreprise et aura ainsi éviter tous les écueils, aura moins de problèmes qu’un créateur d’entreprise qui réalise seulement maintenant ce que cela signifie de devenir indépendant. Celui qui, dès le départ, prend sa création d’entreprise au sérieux et aime relever de nouveaux défis aura de bonnes chances de réussir comme entrepreneur. Et tout particulièrement quand le créateur d’entreprise a, à ses côtés, un franchiseur solide avec son savoir-faire.

« Tous les termes

Recherche Enseigne